Le groupe de formation GESIVI SYSTEME se mettrait aux armes ?

Pas du tout ! A chacun son métier car le sujet est trop sérieux pour jouer aux apprentis sorciers.

Nous devons retenir le constat suivant :

En France, si le taux d’exposition à une arme à feu (menace, agression) concerne, environ 2% de la population adulte* (la proportion passe à un peu moins de 5% pour les personnels qui travaillent en présence de publics en difficulté (éducateurs, médicosocial, accueil…).**

Nous passons à plus de 50% de nos stagiaires sapeurs-pompiers, urgentistes et secouristes qui sont intervenus au moins une fois dans une scène en présence d’une arme à feu (suicide, différent, menace directe ou indirecte, scène de crime…).**

Sans exagérer, il faut reconnaître que le risque est réel et peut apparaître lors d’une intervention. Il existe 31 armes pour 100 habitants en France. Les placards en recèlent et nombreux sont les témoignages de présence d’arme (le cas des assistantes de vie qui découvrent une AK47 sous le lit du malade ou dans l’armoire) ou le fusil à pompe lors d’une opération de déblaie par les sapeurs-pompiers durant un feu de cave, etc…).

Les demandes émergent pour comprendre et appréhender les risques (on ne joue pas au Superman en mettant l’arme en sécurité), mais aussi pour désacraliser l’objet.

De plus, et sans vouloir vexer personne, la pratique du tir sportif et de la chasse où on acquiert une certaine dextérité, ne permettent pas d’appréhender le phénomène.

Aussi, avec nos partenaires, nous répondons aux demandes de notre réseau pour apporter des éléments et des pistes de sécurité en présence d’une arme et dans un contexte dégradé.

* La « radicalisation des comportements » augmente considérablement le risque de passage à l’acte violent. 9% des 118 000 personnes agressées (déclarées et ne connaissant pas leur agresseur) l’ont été par arme à feu.   Source: ONDRP (Observatoire Nationale de la Délinquance et des Réponses Pénales). Sont exclus l’exposition dans le cadre intrafamilial et entourage, les témoins et impliqués lors de suicides et tentatives, de scènes de crime ou d’agression.

** Chiffres émanant de nos retours d’expériences auprès de nos stagiaires et auditeurs depuis 2002.

Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Politique de confidentialité.
J'accepte