Il ne veut pas vous entendre, il ne veut pas vous parler, il refuse toute communication. Comment faire ? > GESIVI SYSTEME - Prévention et gestion des situations de violence

Accès réservé

Pour recevoir les articles, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'info.

(Nous vous garantissons que les données collectées sont exclusivement utilisées par la SAS GESIVI SYSTEME, qu’elles ne seront pas transmises, et qu'elles seront traitées confidentiellement en accord avec les dispositions légales en vigueur)

    Un partenariat avec: 



Articles


28

 

C'est ce défi que nous devons relever quand nous formons les équipes qui prennent en charge des personnes autistes et des personnes sujettes à des handicaps psychologiques lourds. Actuellement nous intervenons auprès d'équipes de soignants de la Croix-Rouge Française mais aussi dans un centre pour polytraumatisés profonds.

Il est vrai que les 3 outils de négociation que nous proposons ont des impacts limités (ces modules ont été travaillés après de nombreux échanges avec des membres du groupe négociation du RAID. Un clin d'œil particulier à notre ami et consultant Mr. GUEGUEN). Mais nous rappelons que le principe d’Albert MEHRABIAN (règle des 7-38-55) 

est à retenir : le sens littéral des mots représente moins de 10% de la communication. Ne négligeons pas et travaillons le reste !

On doit s'attacher à respecter 2 règles essentielles et 3 principes fondamentaux.

Règle N°1 : il y a une manière de bouger, de parler. Le respect de la proxémie (respect des distances) est également important. Lorsqu'il faut s'approcher, il y a des règles à respecter pour effectuer "l'effraction de bulle".

Règle N°2 : le toucher, s'il doit se faire, doit respecter la règle du testing.

 

 

 

 

Les 3 principes à ne pas oublier :

- Prendre le temps. Ne pas précipiter les choses au risque de générer du stress et de l'agressivité chez le malade (quand il n'y a pas urgence).

- Avoir envie d'aider et rester sincère dans ses actions et propos.

- Gérer son stress et garder la maitrise du discernement pour s'adapter à la situation et trouver la bonne option. N'oublions pas que le pire ennemi n'est pas en face ; mais en nous-même. C'est pour cette raison que notre spécialiste en optimisation mentale, Bruno ANCRENAZ, a élaboré le module GESEOP® pour vous y aider.

 

Notre projet est de parfaire notre fiche sur le tableau de bord et la lecture comportementale qui pourra nous aider à lire les intentions de la personne en crise. Tout comme la lecture du tableau de bord en matière de secourisme, nous allons rédiger une fiche de travail pour aider les intervenants à ce sujet.

La validation de ses recherches sera effectuée par des spécialistes que nous vous présenterons prochainement.

Pour suivre nos recherches, inscrivez-vous à notre lettre d'information.