Comment recueillir la parole d'une victime > GESIVI SYSTEME - Prévention et gestion des situations de violence

Accès réservé

Pour recevoir les articles, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre d'info.

(Nous vous garantissons que les données collectées sont exclusivement utilisées par la SAS GESIVI SYSTEME, qu’elles ne seront pas transmises, et qu'elles seront traitées confidentiellement en accord avec les dispositions légales en vigueur)

    Un partenariat avec: 



Articles


17

Il y a une énorme différence entre "entendre" et "écouter". Certes, une audition de police n'est pas un entretien d'explicitation, une conversation, ou encore moins un interrogatoire.

Nous ne critiquerons pas le contenu de cette audition. Le policier travaille dans le doute et le questionnement. Mais Marie, la victime, va devoir raconter son histoire un (trop) grand nombre de fois!

Cet extrait (critiqué dans un article du Canard Enchainé), mériterait toutefois un peu plus de bienveillance et de compassion. 

A vous d'évaluer (source - "Elle l'a bien cherché" de Laetitia Ohnona).

(Durée vidéo : 4mn30)


Pour aller plus loin. 
  • Ecouter la parole, les ressentis d'un agent, collègue usager impacté par un évènement violent : nos livres.
  • Quelques conseils de Bruno ANCRENAZ, notre spécialiste en Techniques d'optimisation du Potentiel (GESEOP®).
  • Découvrir notre module GESEOP® (2020, formations en "extra" sur Nîmes).
  • Une question?